Actualités, Anthropologie, Ecologie, Economie, Philosophie, Ressources média, Société, Technoscience

Clés de lecture pour lire l’essai ‘La déconstruction de l’homme’

L’essai « La déconstruction de l’homme » énonce une analyse critique des mythes qu’entretiennent ces nouvelles idéologies touchant à ce soi-disant « nouveau monde » ! Les critiques s’adressent à ce monde marchand, ces nouvelles croyances et démarches normatives qui impactent toutes les sphères de la vie sociale : Le transhumanisme en tant que système scientiste qui vise à modifier le réel, Le progressisme en tant que système culturel et politique qui vise à réformer les esprits pour les préparer au nouveau monde et à une nouvelle conception du récit anthropologique concernant l’homme. Le consumérisme qui nous invite à consommer pour exister et nous conduit peu à peu à une domestication par les objets et à leurs injonctions permanentes Le technicisme bureaucratique (le château décrit par Kafka) qui vise à formater et à faire rentrer la vie sociale dans un monde de normes, normes consommées par l’Intelligence artificielle, ce nouveau despote prétendant être au service de l’humain.

Actualités, Philosophie

Teilhard de Chardin, une figure philosophique du transhumanisme/

Teilhard de Chardin, scientifique théologien et philosophe français, insistait dans ses différents livres et notamment dans Le Phénomène humain, du caractère inéluctable du progrès de l'évolution, celle-ci s’achèvera selon lui « lorsque les consciences, mises en réseau les unes avec les autres, créeront de facto, une sorte de super-être. » Ce sera, selon le théologien,… Lire la suite Teilhard de Chardin, une figure philosophique du transhumanisme/

Actualités, Intelligence artificielle, Technoscience

Eric SADIN : L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle….

Article Extrait du Figaro.... http://premium.lefigaro.fr/vox/economie/2018/10/26/31007-20181026ARTFIG00370-l-intelligence-artificielle-est-un-assaut-antihumaniste.php Écrivain et philosophe, Éric Sadin est l'un des penseurs majeurs du numérique et de son impact sur nos vies et nos sociétés. Il est invité à donner des conférences dans le monde entier et ses livres sont de plus en plus lus et commentés. Son dernier essai La Vie algorithmique. Critique… Lire la suite Eric SADIN : L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle….

Actualités, Société, Technoscience, Transhumanisme

Intelligence artificielle : « Les scientifiques ne peuvent pas dire ce qui est bien ou mal »

EXTRAIT du Monde.fr lire la suite de l'article : https://www.lemonde.fr/festival/article/2018/10/24/intelligence-artificielle-les-scientifiques-ne-peuvent-pas-dire-ce-qui-est-bien-ou-mal_5373739_4415198.html Où s’arrêter ? Faut-il interdire une trop grande ressemblance des robots avec les humains ? Qui doit poser les limites ? Raja Chatila, qui préside au sein de l’IEEE une initiative internationale pour « les considérations éthiques dans l’intelligence artificielle et les systèmes autonomes », plaide pour un « code éthique », car « tout ce qui peut être… Lire la suite Intelligence artificielle : « Les scientifiques ne peuvent pas dire ce qui est bien ou mal »

Actualités

Le livre : La déconstruction de l’homme ! un mot de son auteur …

« La cité rationnelle » comme l’écrit Jacques ELLUL, a une forme utopique, le meilleur des mondes, celle de l’égrégore, l’égrégore qui est une collectivité universelle bienveillante, pour tous, la bienveillance du communisme numérique en quelque sorte. Dans cette cité numérique mais en réalité « dystopique », le pire des mondes, nous devenons les objets d’un système technicien nous liant tous aux projets d’une société virtuelle et déshumanisante. Cet égrégore ne fait plus de l’homme un être incarné dont il conviendrait de prendre soin, un être d’abord de relations, mais fait de lui, une matière connectée à d’autres matières.

Actualités, Technoscience, Transhumanisme

La honte Prométhéenne

Etienne Klein s'interroge sur le sens du progrès si la promesse de l'homme bionique ne comporte pas en soi l'absurdité et évoque la honte prométhéenne  ...   La honte prométhéenne a été défini par le philossophe Günther Anders comme « la honte qui s’empare du "honteux" ("beschämend") devant l’humiliante qualité des choses qu’il a lui-même fabriquées ». L'homme crée des programmes informatiques comme l'intelligence artificielle qui le dépasse et l'humilie aujourd'hui. L'intelligence artificielle fascine, stupéfie, voir même hypnotise l'humanité en regard des prouesses techniques qu'elle peut accomplir mais terrorise également l'homme.

Actualités, Philosophie, Transhumanisme

Au péril de l’humain ! Les promesses suicidaires des transhumanistes

Au péril de l'humain Les promesses suicidaires des transhumanistes Co-auteur :Jacques Testart Co-auteur :Agnès Rousseaux Recension la maison d'éditions le Seuil : Extrait : Fabriquer un être humain supérieur, artificiel, voire immortel, dont les imperfections seraient réparées et les capacités améliorées. Telle est l’ambition du mouvement transhumaniste, qui prévoit le dépassement de l’humanité grâce à… Lire la suite Au péril de l’humain ! Les promesses suicidaires des transhumanistes