Actualités, Economie

Schumpeter Joseph (1883-1950)

Joseph Schumpeter fut un des plus brillants économistes de sa génération, auteur de nombreux essais, particulièrement connu pour ses théories concernant les fluctuations économiques (les phases conjoncturelles d'expansion, de récession, de décroissance), le concept de destruction créatrice et sa pensée concernant les ressorts touchant l’ensemble des dimensions affectant l’innovation. Il est l'auteur d'une « Histoire de… Lire la suite Schumpeter Joseph (1883-1950)

Actualités, Economie, Intelligence artificielle, Technoscience

Robot vers la disparition du travail humain ?

La profession est décrite comme l’une des plus menacées par l’automatisation. Un fait qui conduit les cabinets d’expertise-comptable à se recentrer sur le conseil et la relation client.... Un article à lire : https://www.lemonde.fr/campus/article/2017/04/27/la-guerre-des-comptables-et-des-robots-aura-t-elle-lieu_5118931_4401467.html La guerre des comptables et des robots aura-t-elle lieu ?                        … Lire la suite Robot vers la disparition du travail humain ?

Actualités, Economie, Le monde numérique

L’escroquerie de la blockchain

La technologie à l'origine du bitcoin est présentée comme un possible remède à tous les maux, de la pauvreté à la famine en passant par le cancer. Mais, derrière un discours de décentralisation et de liberté numérique, la blockchain cache une course aux profits pour une minorité.

Actualités, Anthropologie, Ecologie, Economie, Philosophie, Ressources média, Société, Technoscience

Clés de lecture pour lire l’essai ‘La déconstruction de l’homme’

L’essai « La déconstruction de l’homme » énonce une analyse critique des mythes qu’entretiennent ces nouvelles idéologies touchant à ce soi-disant « nouveau monde » !

Les critiques s’adressent à ce monde marchand, ces nouvelles croyances et démarches normatives qui impactent toutes les sphères de la vie sociale :

Le transhumanisme en tant que système scientiste qui vise à modifier le réel,
Le progressisme en tant que système culturel et politique qui vise à réformer les esprits pour les préparer au nouveau monde et à une nouvelle conception du récit anthropologique concernant l’homme.
Le consumérisme qui nous invite à consommer pour exister et nous conduit peu à peu à une domestication par les objets et à leurs injonctions permanentes
Le technicisme bureaucratique (le château décrit par Kafka) qui vise à formater et à faire rentrer la vie sociale dans un monde de normes, normes consommées par l’Intelligence artificielle, ce nouveau despote prétendant être au service de l’humain.

Actualités, Economie

Carlie Weinreb 11 ans intervient dans des conférences et séminaires dédiés à la fiscalité. Il y a quelques jours, elle a proposé à l’OCDE de réfléchir à une taxe pour les robots.

Une déshumanisation du monde s’organise sous nos yeux, et pire, l’économie virtuelle qui se dessine sera destructrice d’emplois. Les algorithmes et la robotisation vont révolutionner le monde de l’emploi, en affaiblissant la dynamique et les ressorts qui construisent le travail humain. Quand de nombreux salariés n' accéderont pas à un emploi pour subvenir aux besoins de… Lire la suite Carlie Weinreb 11 ans intervient dans des conférences et séminaires dédiés à la fiscalité. Il y a quelques jours, elle a proposé à l’OCDE de réfléchir à une taxe pour les robots.

Actualités, Economie

La crise de 2008 a-t-elle changé notre regard sur l’économie et notre rapport à l’éthique ?

L’économie est loin de l’altruisme et aujourd’hui toute l’économie des états, est fondée sur la dépense publique mais sans remise en cause et en profondeur des rouages d’une économie capitalistique cupide, orientée sur l’avidité du gain. Il faut donc réinjecter une dose d’altruisme et encourager les initiatives autour du don.

Il faut en profondeur modifier l’état d’esprit d’un monde orienté sur la seule performance, le progrès sans fin et sans limites...

Actualités, Economie

Faut-il craindre une nouvelle bulle technologique ?

Si Apple est la première entreprise à avoir franchi le cap des 1 000 milliards de dollars, d'autres stars de la tech sont prêtes à lui emboîter le pas : Amazon valait vendredi soir 889 milliards de dollars, Alphabet (la maison mère de Google) 856 milliards, Microsoft 828 milliards et Facebook 513 milliards. À elles cinq, ces entreprises représentent environ 20 % du PIB américain et plus que le PIB de l'Allemagne. L'ensemble des valeurs techs concentrent quant à elles plus de 25 % de la valeur du S&P 500, l'indice qui regroupe les 500 plus grosses entreprises cotées aux États-Unis.

Fin 1999, quelques mois avant l'éclatement de la bulle internet, les cinq plus grandes entreprises en Bourse (Microsoft, General Electric, Cisco, Walmart et Intel) représentaient 15,5 % du PIB américain, rappelle Russ Mould, responsable des investissements pour AJ Bell. « Tous ceux qui possédaient ces actions au plus fort de la bulle ont sérieusement souffert puisqu'ils ont perdu de l'argent sur ces cinq titres au cours des dix années suivantes », note-t-il. Sans prédire un arrêt brutal à l'ascension des stars actuelles du marché, « il est dangereux de penser que ce qui fonctionne actuellement va toujours marcher », affirme-t-il....