Clés de lecture pour lire l’essai ‘La déconstruction de l’homme’

L’essai « La déconstruction de l’homme » énonce une analyse critique des mythes qu’entretiennent ces nouvelles idéologies touchant à ce soi-disant « nouveau monde » !

Les critiques s’adressent à ce monde marchand, ces nouvelles croyances et démarches normatives qui impactent toutes les sphères de la vie sociale :

Le transhumanisme en tant que système scientiste qui vise à modifier le réel,
Le progressisme en tant que système culturel et politique qui vise à réformer les esprits pour les préparer au nouveau monde et à une nouvelle conception du récit anthropologique concernant l’homme.
Le consumérisme qui nous invite à consommer pour exister et nous conduit peu à peu à une domestication par les objets et à leurs injonctions permanentes
Le technicisme bureaucratique (le château décrit par Kafka) qui vise à formater et à faire rentrer la vie sociale dans un monde de normes, normes consommées par l’Intelligence artificielle, ce nouveau despote prétendant être au service de l’humain.

La crise de 2008 a-t-elle changé notre regard sur l’économie et notre rapport à l’éthique ?

L’économie est loin de l’altruisme et aujourd’hui toute l’économie des états, est fondée sur la dépense publique mais sans remise en cause et en profondeur des rouages d’une économie capitalistique cupide, orientée sur l’avidité du gain. Il faut donc réinjecter une dose d’altruisme et encourager les initiatives autour du don.

Il faut en profondeur modifier l’état d’esprit d’un monde orienté sur la seule performance, le progrès sans fin et sans limites…

1 2 3 4 5 6