Actualités, Babylone, Economie, Le monde numérique

Nous ne sommes plus très loin du chaos économique …

« Je crains le jour où la technologie dépassera nos relations humaines. Le monde aura une génération d’idiots  »  

Albert EINSTEIN

James Rickwards Avocat, rédacteur en chef d’Intelligence Stratégique est l’auteur de deux livres the Death of Money (La mort de l’argent) et Currency Wars (Guerres des devises). Ces livres détaillent de façon très argumentée les conditions de l’effondrement à venir du système économique.

Pour James Rickwards nous assistons à une forme de partage à l’échelle mondiale de programmes financiers et d’interdépendances économiques susceptibles de fragiliser les socles économiques des nations. Les économies développées reposent selon James Rickwards sur des systèmes complexes, de richesses perverties qui sont ainsi en mesure de déplacer un maximum de capitaux des secteurs productifs vers les univers non productifs et plus que jamais de dimension virtuelle. La fragilisation se poursuivra jusqu’à ce que le système social s’effondre. C’est le « sort commun à toutes les civilisations lorsqu’elles ont atteint une phase … » de financiarisation ultime « …de dépendance de haut niveau ».

Les banques ne créent plus ainsi de valeurs et leurs services n’amènent pas nécessairement de plus-value, parfois même leurs services ont été remplacés par de l’extorsion de richesses. L’industrie financière est également en pleine mutation et ce changement tient à l’hyper connectivité. Il faut comprendre toujours selon l’essayiste que plus nous sommes connectés, plus le système de l’interdépendance des organisations financières prend de l’importance, plus on court alors le risque d’un effondrement généralisé et catastrophique qui est le revers d’une économie en réseau et de plus en plus virtuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.